dimanche 25 novembre 2007

Ce qu'ils sont devenus : Rare shells (3/50)

Troisième épisode de la série relative au destin des 50 espèces mises en avant par S. Peter Dance dans "Rare Shells", consacré à Conus dusaveli H. Adams, 1872

Cette très belle espèce a été décrite à partir d'un seul exemplaire : l'holotype (qui peut être vu ici, sur l'excellent site de Alan J. Khon) provient de l'"estomac d'un poisson pêché à une profondeur de 60 fathoms [soit environ 110 m.]" à l'Île Maurice, selon une lettre adressé à Melvill par Sowerby (III) en 1882, et citée par Dance dans son livre.

S'il n'y a aucune raison de mettre en doute cette provenance, elle est néanmoins surprenante. A ma connaissance (mais peut-être des références bibliographiques infirment-elles cette impression), depuis cet unique exemplaire Conus dusaveli n'a jamais été retrouvé dans les Mascareignes. Il est en revanche pêché en Nouvelle-Calédonie, au Japon dans les îles Ryukyu (dont la plus célèbre, Okinawa) et bien sûr aux Philippines, d'où proviennent la grande majorité des spécimens vendus actuellement. Ceux-ci sont généralement récoltés avec des filets dormants (tangle nets), sur des fonds sableux de 50 à 200 m.

Conus dusaveli H. Adams, 1872 - 69 mm, Philippines

2 commentaires:

Calyptre77 a dit…

Toujours aussi beau celui ci !!

Sylvie a dit…

Coucou, Zonatus !
Je suis contente de trouver ce cône dusaveli ici. De Philippines, j'ai un spécimen de 75mm. Il est bien beau.
Gros bisous :0010: