mercredi 9 avril 2008

Effets de textile (2)

Voici trois Conus textile Linné 1758 bien différents. Quoique particulièrement distincts, les deux premiers viennent de Madagascar, de la région de Tuléar - ce qui, j'en conviens, peut vouloir dire à peu près n'importe quoi, le marché local étant un point de passage quasi obligé pour les coquillages Malgaches.
Celui de gauche est une variation extrême de la forme sirventi Fenaux, 1943, qui distingue les spécimens aux motifs orange. Celui de droite s'apparenterait, pour la couleur, à la forme euetrios Sowerby III, 1882, et pour les motifs à celle nommée archiepiscopus Hwass in Bruguiere, 1792.

Conus textile Linné, 1758 - 65 & 67 mm, Madagascar



Il faut garder à l'esprit qu'il ne s'agit que de formes, qui n'ont aucune valeur taxonomique - mais dont l'existence est pour le moins pratique pour définir telle ou telle variation. Et on peut trouver dans les eaux Malgaches à peu près tous les intermédiaires possibles entre les principales formes répertoriées (archiepiscopus, cholmondeleyi, euetrios, sirventi, suzannae).


Avec son épaule large, sa forme conique et son dessin irrégulier, le suivant est, pour sa part, typique de la forme neovicarius da Motta, 1982 de la Mer rouge. Celui-ci vient d'Egypte, d'El Quseir. Contrairement aux précédents, son origine est même particulièrement précise : entre les hôtels Cinderella et Utopia, par un à deux mètres de fond.


Conus textile f. neovicarius da Motta, 1982 - Egypte

1 commentaire:

Calyptre77 a dit…

Ils sont vraiment beau, j'aime beaucoup les cônes mais je dois t'avouer que j'ai encore pas mal de boulot ne serait ce que pour arriver à ta cheville ! lol

A+